BLOG PENTAIR EUROPE 

Le fait d’être fabriqué en Europe aide Pentair Components à naviguer en eaux troubles


L’effondrement partiel de la chaîne d’approvisionnement mondiale a provoqué le chaos en 2021. En raison d’une demande sans précédent des consommateurs pendant la crise de COVID, tout avait cédé sous la pression. Des matières premières aux conteneurs d’expédition, de l’espace dans les chantiers navals à la capacité des entrepôts, tout était en pénurie. Dans le monde entier, les fabricants ont eu du mal à tenir leurs engagements. Cependant, la proximité géographique des clients peut donner aux producteurs un meilleur contrôle et les aider à faire tourner les rouages de l’industrie.


Nous nous sommes entretenus avec Steven Van Campenhout, directeur des ventes de composants chez Pentair Europe, au sujet d’une année 2021 agitée pour l’industrie manufacturière, de ses espoirs pour 2022 et de la raison pour laquelle, en fabriquant en Europe, Pentair était mieux placée que beaucoup pour affronter la tempête.


Une année exceptionnelle pour la vente de composants

« Je peux dire sans me tromper qu’après 27 ans dans cette industrie, j’ai assisté à quelques premières en 2021, que personne n’aurait pu prédire », estime Steven. « Cela a certainement été une année pas comme les autres. »


« Tout d’abord, j’ai été ravi de constater un chiffre d’affaires record en 2021. Malgré des perspectives incertaines après 2020, nous avons dépassé nos plans de vente par deux chiffres, tant sur nos marchés industriels que résidentiels. Cette croissance est en partie due à une demande accrue de la part des clients existants et nouveaux, mais aussi de nombreux clients fidèles qui ont redécouvert la différence Pentair et nous ont ramené leur clientèle. Il est toujours bon d’accueillir de nouvelles affaires et nous sommes reconnaissants de la confiance que ces clients nous accordent. »

« Cette croissance a été soutenue par les efforts considérables déployés par chaque membre de l’équipe Pentair. Pas seulement dans les ventes, mais aussi dans le service client, l’assistance technique et tous ceux qui ont contribué à offrir une expérience client exceptionnelle au cours d’une année très difficile. »


« En fabriquant dans des centres d’excellence en Belgique et en Italie, nous avons eu plus de contrôle sur les événements que nombre de nos concurrents. »

Les pénuries d’approvisionnement mondiales forment la tempête parfaite

« Deuxièmement, et pour un certain nombre de raisons, 2021 a été l’année la plus difficile dont je me souvienne. Nous avons connu des pénuries de matières premières sans précédent : des plastiques aux métaux en passant par l’électronique, des produits essentiels à ce que nous fabriquons. Cette pénurie a été aggravée par un goulot d’étranglement mondial au niveau des bassins, des conteneurs d’expédition et du stockage. Heureusement, en fabriquant dans des centres d’excellence en Belgique et en Italie, nous avons eu plus de contrôle sur les événements que beaucoup, mais cela n’a pas été une tâche facile. »


« Cette « tempête parfaite » a inévitablement entraîné des retards dans l’exécution des commandes et des hausses de prix malheureusement inattendues. »

« Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour atténuer l’impact sur nos clients », explique Steven. « Les prix des matières premières ont grimpé en flèche ou bien celles-ci ne sont tout simplement pas disponibles. Lorsque nous ne pouvons plus nous procurer une pièce ou un matériau, nous improvisons, nous nous adaptons ou même nous trouvons une alternative. Cela augmente inévitablement les coûts, mais nous avons essayé d’absorber autant de ces augmentations que possible. Nous avons mis en place un groupe de travail opérationnel dédié qui se réunit chaque semaine pour prévoir les imprévus et maintenir la communication avec nos clients. Ce fut une période difficile et je remercie encore une fois nos clients pour leur fidélité et leur compréhension tout au long de l’année. »


Une plus grande proximité signifie une meilleure disponibilité

Pentair est une entreprise mondiale avec une forte présence en Europe et une fabrication locale adaptée spécifiquement au marché européen, ce dont elle est fière à juste titre. Mais ce n’est pas seulement une question de fierté.


« Le fait d’être « Fabriqué en Europe pour l’Europe » présente tellement d’avantages commerciaux pour nos clients », poursuit Steven, « surtout en ces temps difficiles ».

« Être plus proche signifie en fin de compte une meilleure disponibilité. Nous pouvons mieux gérer les difficultés.

Les clients peuvent commander de plus petites quantités et des séries plus courtes et nous pouvons souvent respecter une meilleure fenêtre de livraison que d’autres qui dépendent de la fabrication sur des rivages lointains. »


« Nos clients européens peuvent également être sûrs que nos produits sont conformes aux normes les plus strictes en Europe, et certifiés. Notre équipe de conformité ne s’arrête jamais dans ce paysage en constante évolution. En 2021, les réservoirs Pentair sont devenus les premiers à répondre aux nouvelles exigences de la directive européenne sur l’eau potable, et l’année a également vu d’importantes approbations du WRAS britannique. »

« Nos produits continuent de refléter le besoin des marchés locaux et nous améliorons constamment notre prise en charge des langues européennes. Par exemple, l’année 2021 a vu l’ajout des langues polonaise et russe à l’interface de nos vannes NXT2, confirmant ainsi notre engagement envers ces marchés importants. Par-dessus tout, notre présence locale est incarnée par notre personnel. Les clients me rappellent souvent l’importance de pouvoir converser avec n’importe quel membre de nos équipes dans leur langue locale – cela fait une telle différence. »


« Le fait d’être « Fabriqué en Europe pour l’Europe » présente tellement d’avantages commerciaux pour nos clients. »

Pas encore sorti de l’auberge, mais l’année 2022 s’annonce plus prometteuse

Steven ne s’attend pas à ce que la volatilité causée par les pénuries de matières premières disparaisse de sitôt, mais il reste optimiste quant à la capacité de Pentair à faire face au pire en 2022.


« Nous avons beaucoup appris en 2021 et nous nous améliorons dans la prévision des événements à venir », dit-il. « Nous allons redoubler d’efforts pour rendre notre propre chaîne d’approvisionnement plus robuste et pour livrer les composants dès que possible, pour les commandes nouvelles et ouvertes. »

« Et malgré les défis en cours, nous avons des projets passionnants pour 2022. Au printemps, nous lancerons une nouvelle vanne qui intègre l’IdO et le Wi-Fi dans ses fonctionnalités. Le contrôle par Internet des appareils domestiques s’est accéléré et cette nouvelle vanne sera un ajout bienvenu à notre portefeuille. »


« En outre, nous allons étendre la gamme de vannes SIATA avec de nouveaux produits qui feront plus que compenser la perte des très regrettées Fleck 5810 et 5812. Et plus tard dans l’année, nous avons pour objectif de commencer la production de nos réservoirs Wellmate très appréciés, actuellement fabriqués par nos cousins américains, dans notre Centre d’excellence de fabrication à Herentals en Belgique. »


« Quoi que 2022 réserve à la fabrication, il y a une chose dont je peux être sûr. Pentair Europe poursuivra ses efforts pour atténuer toute perturbation des activités de nos clients et, si nous prévoyons un problème, nous maintiendrons notre programme de communication afin qu’ils en soient informés dès que nous le ferons. »

« Nous avons beaucoup appris en 2021 et nous nous améliorons dans la prévision des événements à venir »


Faites passer le mot en utilisant les icônes ci-dessous

35 vues